Amour rythme avec sérénité !

Amour rythme avec sérénité !

L’amour parental tout comme toute forme d’amour d’ailleurs, passe aussi par la sérénité .

Aujourd’hui un billet un peu insolite qui ne parle ni de mode ni de beauté mais qui me tient à coeur .

Vous aviez pu constater dans l’article paru dans “Femme Majuscule” (numéro 34 ) “Une affaire de famille”, que mes parents sont encore présents, et je sais que j’ai beaucoup de chance car beaucoup d’entre vous ne les ont plus .

 

J’avais fait le making of de cette journée .

Ils sont fatigués et malades, ont 87 et 90 ans, mais ils ont toutes leurs facultés mentales et c’est déjà énorme .

 

J’ai aussi belle maman, qui a 92 ans et qui elle, vivait seule avec des aides, jusqu’à sa chute récente et sa fracture du col du fémur. Elle est en rééducation en ce moment et justement la question va se poser, la laisser rentrer chez elle, ou la placer en maison de retraite .

Ici on fêtait ses 90 ans

Autant vous dire que c’est un dilemme douloureux pour mon mari qui est fils unique .

 

C’est pourquoi nous avons cherché une alternative au placement, qui dans un premier temps pourrait être une solution rassurante et moins traumatisante pour nos anciens que nous aimons tant et pour nous même.

Groupama propose une solution de téléassistance appelée Noé

Ce n’est pas seulement un système de téléassistance. Noé ne fait pas qu’alerter en cas de souci : il permet de rester connecté et de garder le contact avec ses proches au quotidien, ce qui est important pour le bien-être de nos parents.

Que ce soit via la tablette (pour envoyer et recevoir des photos, appeler et être appelé) ou via le bracelet, pour alerter en cas de chute, ce dispositif rassure.

Nos chers parents pourront rester chez eux en toute sécurité 24h/24 et 7j/7 sans que l’on soit trop inquiets.

Les professionnels de Groupama prennent le relai en cas d’alerte et font intervenir les secours auprès de votre proche si besoin.

Ainsi pourrons-nous éviter le regret de n’être pas intervenus assez vite, tout en les gardant chez eux, ce qui est important à mon avis pour leur longévité.

Le contact avec leurs arrière-petits enfants est tellement important pour eux.

 

Vous les retrouverez dans le numéro 34 de “Femme Majuscule”

Garder une vie active et quasi normale, dans leur environnement, les rassure également.

La coiffeuse à domicile , par exemple ne les coupe pas de leur vie sociale.

 

Un repas en famille est plus convivial, qu’un repas avec des étrangers .

Autant de choses simples qui sont importantes et possibles quand ils peuvent conserver leur domicile .

D’où, l’importance de se faire aider par des mesures professionnelles quand on ne peut être à leur disposition H 24.

 

Ma maman , il y a quelques années ! Mais d’où vient ma coquetterie ?

 

Une maman, un papa, sont des gens irremplaçables, il ne faut jamais l’oublier !

Et vous qui les avez encore comme nous, que faites vous pour eux ?

Quelles sont les solutions que vous mettez en oeuvre ?

Merci pour vos commentaires

Je vous embrasse

A bientôt !

Cet article devait être programmé pour demain car je n’ai pas l’habitude de vous importuner le dimanche, mais j’ai fait une erreur de manipulation,

je vous prie de m’en excuser et merci pour vos très touchants témoignages malgrè cela !

Bon après midi à toutes et tous !

Partager:

81 Commentaires

  1. Anne
    28 janvier 2018 / 7 h 58 min

    Une bien belle famille , vous m’emouvez

    • 28 janvier 2018 / 9 h 50 min

      Bonjour Anne !
      Merci c’est un sujet qui m’émeut aussi et m’angoisse souvent .
      Bon dimanche !

  2. marie-anne
    28 janvier 2018 / 8 h 19 min

    Bonjour
    Votre article me touche et j’admire le soin que vous portez à vos parents. J’ai 72 ans et j’ai la chance d’avoir des enfants qui sont eux aussi soucieux de mon futur. Pour cela, mon deuxième garçon, avec l’assentiment de son épouse, son frère ainé et de sa sœur fait construire une maison où un studio est prévu pour moi. Je pense que je suis privilégiée. Bonne journée

    • 28 janvier 2018 / 9 h 52 min

      Bonjour Marie-Anne !
      Quel beau geste d’amour font bos enfants .
      Vous avez beaucoup de chance .
      Mais vous êtes encore jeune et j’espère avez de beaux jours devant vous .
      Merci pour votre visite .
      Bon dimanche !

  3. loyau maryse
    28 janvier 2018 / 8 h 20 min

    bonjour vous avez une belle famille .le placement des parents c’est un dossier que nous connaissons .nous avons choisis DOMYTIS il y en a aussi d’autre .quitter leur maison pas facile ,elle nous remercie tout les jours bonne journée

    • Jany
      Auteur
      28 janvier 2018 / 9 h 55 min

      Bonjour Maryse et bienvenue sur mon blog !
      Si elle est heureuse et bien vous avez choisi la bonne solution .
      Merci pour votre témoignage.
      Bon dimanche !

  4. 28 janvier 2018 / 8 h 29 min

    Ma grand-mère a vécu chez nous jusqu’à la fin. Elle reste dans nos coeurs à jamais.
    Mirevan de Nice

    • Jany
      Auteur
      28 janvier 2018 / 9 h 59 min

      Bonjour Mirevan et bienvenue !
      C’est une belle chose que d’avoir pu la garder auprès de vous .
      Ma maman s’est occupée de ma grand mère chez nous aussi jusqu’à sa mort . Mais elle est partie jeune et je n’en ai pas profité longtemps hélas.
      J’y pense souvent.
      Bon dimanche ! Merci

  5. chocolasco
    28 janvier 2018 / 8 h 42 min

    Ohlala, ce billet me donne les frissons…! Je vis une situation difficile avec ma maman de 84ans, qui depuis un AVC n’a plus toutes ses facultés et je suis seule à m’occuper d’elle, car elle est devenue acariâtre et a donné congé à toute aide autre que la mienne, je m’épuise tant par la tache physique mais aussi par toutes les émotions négatives que cette situation génère, ma maman me parle comme si j’étais une fillette et elle n’a jamais de mots gentils, tout est normal, et jamais suffisant, d’où s’en suit un chantage affectif et le pire est sans doute cette joie qu’elle a quand mon frère lui lance un coup de fil, un appel de mon frère c’est magnifique, mais ce que je fais reste sans reconnaissance…
    Alors comme la situation chez vous est pleine d’amour, je vous suggère de faire au mieux, en écoutant les demandes de vos anciens, préfèrent-ils restés chez eux, alors n’hésitez pas, quitte à prendre une gouvernante à domicile
    L’amour n’a pas de prix, il est juste normal de le redonner à charge de revanche 🙂
    Avec sympathie, Chantal

    • Jany
      Auteur
      28 janvier 2018 / 10 h 04 min

      Bonjour Chantal !
      Comme je comprends ce que vous ressentez .
      Ma cousine a vécu la même situation jusqujusqu’à il y a un mois avec ma marraine.
      Elle est DCD .
      Ma cousine était épuisée.
      Aujourd’hui elle ressent le manque .
      Pas facile tout ça.
      On fera pour le mieux mais j’avoue que je suis stressée parfois .Merci pour ce témoignage touchant. Bon courage à vous .
      Bon dimanche !

  6. 28 janvier 2018 / 8 h 59 min

    Bonjour Jany. La réalité des parents d’âge avancé est un sujet qui mérite tout à fait un article de blog. Tu as bien fait de parler de ce qui te tient à cœur, et de la solution que tu as trouvée. La solidarité familiale est très importante. Et le bien-être de chacun également. Je vous souhaite à toi et à ta famille beaucoup de sérénité. Bise

    • Jany
      Auteur
      28 janvier 2018 / 10 h 08 min

      Coucou Elisabeth !
      Je suis d’accord avec toi .
      Il.est important de les considérer.
      Nous ferons tout jusqu’au bout et ça me paraît un juste retour des choses .
      Merci pour ton avis .
      Bon dimanche.
      Bises !

  7. Schmidt catherine
    28 janvier 2018 / 9 h 15 min

    Sujet touchant et sans fin car après nos aînés, nous devenons ceux de nos enfants ….
    À la fin de sa vie, ma mère ne pouvait plus vivre sans aide constante et à donc dû être placée en milieu médicalisé après que nous ayons “tenu” des années….
    Elle ne se plaisait pas dans ce nouvel endroit malgré des soins adéquats et nos visites quotidiennes… maman avait toute sa conscience mais ne pouvait plus beaucoup se mouvoir, ce furent des moments difficiles, douloureux. Nous nous sommes épuisées sans pouvoir lui offrir une solution qui lui convienne, elle n’était pas facile mais je regrette de n’avoir pu faire autrement.

    • Jany
      Auteur
      28 janvier 2018 / 10 h 13 min

      Bonjour Catherine !
      Hélas nous n’avons pas toujours le choix et vous avez certainement fait de votre mieux .
      Les gens âgés soit n’ont plus leur tête et on ne peut plus les laisser seuls soient sont bien conscients et souvent pas faciles à vivre .
      Comment deviendrons nous ?
      C’est un sujet qui m’angoisse quand j’y pense .
      N’ayez pas de regret . On fait toujours le maximum.
      Merci de votre témoignage.
      Bon dimanche !

  8. 28 janvier 2018 / 9 h 17 min

    un billet ma chere jany qui me parle aussi; au debut de la maladie de ma mère j’avais pris groupama et son assistance. D e plus l’infirmier passait chaquematin et soir pour les medicaments, le kiné pour la faire marcher, le coiffeur une fois par semaine. Les courses étaient livrees a domicile et une jeune fille venait sortir le chien deux fois par jour. une femme de ménage tous lesmatins pourlui preparer les repas. Vu sa pathologie cela a vite ete impossible, elle appelait les techniciens de la surveillance groupama faisait sonner son alarme pour voir si ils etaient bien là bon la nuit elle etait terrorissé nous avons du la mettre dans un etablissement ou elle est soignée et surveillée. Pour tes parents et ta belle mmère cen’est pas pareilils ont toutes leurs têtesun accompagnement comme celavales aider à rester chez euxet c’est important. Ta belle maman fait tres jeune comment va t’elle bisous je me souvviens du reportage sur ta famille c’etait tres mignon bisous

    • Jany
      Auteur
      28 janvier 2018 / 10 h 19 min

      Coucou Nicole !
      Comme tu le dis tant qu’ils ont toute leur tête on peut gérer à domicile avec assistance .
      Après ca devient très compliqué.
      Ma belle maman a bientôt 93 ans et on a très peur pour la nuit .
      Pour l’instant elle est encore en maison de repos .
      Merci pour ton témoignage. Tu m’as parlé de ta maman et ça reste douloureux je le sais .
      Bon courage ma douce .
      Gros bisous !

  9. poulette
    28 janvier 2018 / 9 h 32 min

    Bonjour Jany, un sujet qui me parle (le maintien à domicile des personnes âgées et/ou dépendantes ) car j’ai été responsable d’un service de maintien à domicile. Ce domaine où j’ai fait carrière durant 27 années m’a énormément apporté : la “richesse” des personnes âgées de part leur vécu, leurs expériences, leur regard sur la vie mais aussi celle de personnes souffrant de pathologies graves (ALD, accompagnement de fin de vie ) inimaginable ce que nous pouvons nous apporter les uns aux autres. Juste pour terminer mon point de vue après ces années : rien de tel, dans la mesure du possible, qu’être chez soi pour y “finir” sa vie. Bien sûr plusieurs conditions doivent être prises en compte mais je reste campée sur mes opinions : son “chez soi” et sa famille sont des éléments qui apportent énormément et peuvent même prolonger la durée de vie dans une certaine mesure. Très bel article Jany et très belle famille. Gros bisous

    • Jany
      Auteur
      28 janvier 2018 / 10 h 24 min

      Coucou Poulette !
      Dans la mesure du possible je te rejoins .
      Je suis certaine aussi que garder leurs repères prolonge leur vie .
      Dès que la tête n’y est plus ça devient dangeureux pour eux .
      L’assistance est une bonne solution mais il faut qu’ils sachent réagir au bon moment.
      Nous y réfléchissons et ce n’est pas évident.
      Merci pour tout ce que tu me dis . C’est réconfortant.
      Gros bisous ma Poulette.
      Bon dimanche !

  10. Mireille
    28 janvier 2018 / 9 h 35 min

    Pas facile, pas simple, de faire au mieux surtout lorsque la distance entre eux et nous est importante. Ma maman a 90 ans, vit toujours seule malgré une chute importante fin 2013 qui l’oblige à utiliser un déambulateur , commence a avoir quelques troubles cognitifs, et des idées fixes… Les coups de fils quotidiens sont épuisants car elle veut rester indépendante, ce qui est compréhensible somme toute mais plus forcement adapté.
    Alors je fais au mieux dans l’état actuel des choses et de la situation.
    Très belles photos de moments familiaux partagés: j’adore !

    • Jany
      Auteur
      28 janvier 2018 / 10 h 29 min

      Coucou Mireille !
      Alors là avec la distance en plus je comprends que ça complique encore les choses .
      D’autant qu’ils deviennent souvent têtus je sais ça.
      Je te souhaite bien du courage.
      Merci pour ton témoignage et pour tes compliments . Ces photos sont parmi nos meilleurs souvenirs de famille.
      Bon dimanche .
      Bises !

  11. 28 janvier 2018 / 9 h 43 min

    cc Jany, bel article et ta maman et toi quelle ressemblance c’est un truc de dingue…. bisous

    • Jany
      Auteur
      28 janvier 2018 / 10 h 31 min

      Merci Giulia !
      On me le dit souvent oui .
      Bon dimanche .
      Bisous !

  12. Francine
    28 janvier 2018 / 10 h 12 min

    Bonjour Jany
    Ton témoignage ressemble un peu à ma situation actuelle. Sauf que ma mère est veuve depuis 24 ans , comme beaucoup de personnes agées , elle souffre de plusieurs pathologies , dont 1 très sérieuse , j’ai également fait installer un système de téléassistance , mais moins complet que celui dont tu parles , une auxiliaire de vie est présente une 1/2 heure le matin pour l’aider à la toilette et vient également 2h / semaine pour le ménage et le repassage , je m’occupe des courses et de ses papiers administratifs , pour l’instant elle se remet à préparer ses repas , des choses très simples à cuisiner , je suis l’ainée d’une famille de 4 enfants ,mais seule pour m’en occuper , entre ses nombreuses hospitalisations et certaines démarches à accomplir c’est parfois un peu compliqué surtout quand il faut s’absenter du travail…. ,
    Bon dimanche Jany , pour nous ce sera devant la cheminée et la télé !!! car dehors c’est pas terrible!
    Gros bisous
    Francine

    • Jany
      Auteur
      28 janvier 2018 / 10 h 38 min

      Coucou Francine !
      Tu es dans la même situation que mon mari .
      Et c’est compliqué car il est seul il bosse et il palie à tous ça aussi .
      Mais que faire ? Sa maman c’est tout ce qui lui reste de famille à part sa descendance et moi.
      Bon dimanche .Nous avons du soleil aujourd’hui !
      Gros bisous !

  13. Tessa
    28 janvier 2018 / 10 h 21 min

    Coucou Jany… ce fût le cas pour nous, 5 frères et soeurs (je suis la petite dernière) quand maman est tombé gravement malade, elle était totalement consciente de tout mais fatiguée. Je m’occupais seule d’elle papa nous ayant quitté depuis longtemps. Avec mon début de vie familiale et professionnel c’était difficile, mais je voulais qu’elle reste dans notre maison de famille. Nous avons choisi l’aide à domicile jour et nuit. Des étudiants sont toujours heureux de trouver une chambre gratuite contre une aide et surveillance d’une grand-mère. Voilà peut-être une autre piste. Bisous

    • Jany
      Auteur
      28 janvier 2018 / 10 h 42 min

      Coucou Tessa !
      Pour la nuit nous pensons à cette solution de collocation pour ma belle mère, car nous avons peur qu’elle n’active pas son bracelet . Et elle est capable de se lever et tomber encore .
      A réfléchir. …
      Merci pour cette idée d’étudiant.
      Bon dimanche .
      Bisous !

  14. arlette monnereau
    28 janvier 2018 / 10 h 25 min

    Jany ton billet me touche énormément vu que ma maman est partie il n’y a pas longtemps
    Chacun fait suivant la situation mais ce n’est pas facile à gérer . je suis fille unique et ma mère voulait rester chez elle malgré le fauteuil roulant . lit médicalisé , lève personne etc … et besoin d’ aide à domicile, aide soignante , infirmière mais qui ne sont pas là 24h / 24
    Devenir un aidant c’est mettre aussi sa vie de côté et là il ne faut pas craquer . mais très compliqué à vivre au quotidien
    Profite de ta famille bisous

    • Jany
      Auteur
      28 janvier 2018 / 10 h 45 min

      Coucou Arlette !
      Je comprends tout ce que tu décris.
      Nous passons par des moments compliqués et on essaie de les satisfaire au mieux pour ne pas avoir de regrets .
      Bravo pour ce que tu as fait pour elle.
      Merci de ton témoignage.
      Bon dimanche .
      Bises !

  15. Gaby
    28 janvier 2018 / 10 h 39 min

    Bonjour Jany, j’ai lu ton article ainsi que les histoires. De toutes tes abonnées. En te lisant je pense à mes parents qui sont partis en 2015 et 2016. Leur histoire et la mienne est difficile n’étant pas leur fille biologique je me suis battue 4 ans pour qu’ils ne soient pas placés, ma maman était atteinte de la maladie d’Alzheimer mon papa était très lucide. Je me suis battue contre le reste de la famille les frères et soeurs de mes parents. Ces derniers voulaient le placement en maison de retraite, moi je voulais le maintien à la maison. J’ai remué ciel et terre, juge aux familles, assistantes sociales et j’en passe. J’ai perdu la partie mes parents ont été placés tout les deux, mon papa c’est laissé mourir, en 6 mois la mort à eu raison de lui, maman dans un monde parallèle l’a suivi un an après. Aujourd’hui encore j’en veux terriblement à ces broyeurs de vie, ces têtes bien pensantes. Mes parents avaient tout prévus après leur décès par rapport à leurs biens, mais n’avaient rien prévus en cas de dépendance. Quand les familles comme la tienne s’entendent bien il n’y a pas de problèmes, mais dans d’autres cas il y a des dispositions à prendre.
    Cette disposition s’appelle “un mandat de protection future” il se fait devant notaire et passe devant un juge aux affaires familiales pour être officiel. En désignant une personne pour son futur, qui s’engage à prendre les décisions à votre place et selon vos désirs écris pour votre personne et vos biens, aucune autre personne ne peut intervenir.
    Si mes parents m’avaient désigné comme mandataire, aucun membre de la famille n’aurait pu les placer sans mon accord.
    Aussi jeune que le suis encore j’ai fait cette protection de mandat future, pas parce que nos enfants ne s’entendent pas, mais parce que comme je les dit plus haut, je n’était pas leur fille, par conséquent il me reste des parents biologiques, des parents qui n’ont jamais permis m’ont adoption des gens à qui je suis toujours accrochés mais nullement attachés, parce que je porte leur nom. D’eux je ne veux rien connaître, d’eux je ne veux pas m’occuper, et d’eux je me suis protégée.

    Ta famille jany est tellement proche et respire l’amour, on voit bien que rien ne pourra ternir cet amour. Tout comme moi avec mes parents nous étions qu’amour mon mari nos enfants mon Papa m’a Maman. Mon histoire a fait que je n’ai pas pu m’opposer au reste de la famille
    Voilà pour mon témoignage
    Gaby

    • 28 janvier 2018 / 10 h 52 min

      Merci Gaby pour ce beau temoignage !
      C’est une histoire très belle mais douloureuse aussi et on le ressent dans ton récit.
      Tout n’est pas rose dans cette vie .
      Tu t’es battue , tu n’as pas gagné mais tu as fait le maximum. Tu n’as rien à te reprocher .
      Mais la maison de retraite tuerait mes parents aussi je le sais .
      On a très peur aussi de ça pour ma belle maman.
      D’où le dilemme .
      Merci pour ce témoignage émouvant Gaby .
      Gros bisous.
      Bon dimanche !

  16. Mary.Hervy.Février
    28 janvier 2018 / 11 h 17 min

    Bonjour Jany Hélas je n’ai plus cette chance de les avoir, maman aurait eu 90 ans aujourd’hui même. Ils nous ont quitté à 83 ans en 2008 et 2011, Je suis la petite dernière de la fratrie avec une dizaine d’année de moins. Par contre, leur départ a été brutal et ils ont été autonomes jusqu’à la fin. Mais je connais beaucoup d’amis confrontés au problème de garder leurs parents dans le meilleur confort et l’idéal étant bien sûr qu’ils restent dans leur environnement en conservant du lien social. C’est le plus important pour leur garantir un bien-être de vie. Evidemment, certaines maladies font que cela devient impossible et c’est un dilemme bien lourd que cette décision de placement à prendre. Je vous souhaite beaucoup de courage à toi et ton mari et profitez bien des bons moments en famille. Bisous ma chère Jany.

    • Jany
      Auteur
      28 janvier 2018 / 11 h 30 min

      Coucou Mary !
      Je suis désolée que tu n’ais plus tes parents.
      Mais si comme tu dis ils sont partis sans souffrance et avec toutes leurs facultés tu n’as pas eu ce souci.
      Nous essaierons de faire pour le mieux .
      Merci de ta présence et fidélité.
      Bon dimanche .
      Gros bisous !

  17. Marie
    28 janvier 2018 / 11 h 28 min

    Un problème que je connais bien aussi …. et qui m’angoisse beaucoup pour l’avenir ! Nous avons encore nos deux mamans âgées de 90 et 95 ans qui sont chez elles et qui ont toute leur tête mais avec des pathologies physiques qui nécessitent un accompagnement quotidien ! Infirmières matin et soir , Kine , aide ménagère …nous avons mis en place un système d’aide pour les courses et les accompagnements extérieurs ! Heureusement pour moi , ma sœur habite au-dessus de ma maman et veille sur elle et m’alerte …mais nous nous partageons les tâches difficiles ! Quant à ma propre vieillesse c’est un sujet qui m’effraie et que j’occulte complètement . Bon dimanche Jany bisous

    • Jany
      Auteur
      28 janvier 2018 / 11 h 34 min

      Coucou mon amie !
      Je connais un peu ton problème nous en avons parlé et je sais combien c’est difficile pour vous aussi.
      Quand à notre propre vieillesse c’est un sujet qui m’angoisse aussi et je préfère ne pas y penser pour l’instant .Merci
      Bon retour .
      Bisous et à très vite !

  18. 28 janvier 2018 / 13 h 34 min

    J’ai la chance d’avoir encore ma mère, elle n’a que 74 ans et un nouveau compagnon de 80 ans mais ils sont très autonomes, en bonne santé et très actifs. Toujours par monts et par vaux. Avant nos anciens restaient dans la maison avec les enfants, ils étaient utiles pour garder les petits pour garder le lien et raconter les anecdotes familiales.
    Eux aujourd’hui c’est nous demain ! Faut en prendre conscience.
    Bises

    • Jany
      Auteur
      28 janvier 2018 / 14 h 43 min

      Coucou Nadine !
      Ta maman est jeune quelle chance de les voir profiter encore !
      Mes parents n’ont fait que garder mes enfants et le fils de ma soeur qu’ils ont élevé comme le leur car handicapé.
      Mais Cetait ça leur vie comme tu dis .
      Nous sommes déjà différents et plus actifs . Heureusement.
      Merci et bon après midi.
      Bisous !

  19. Jocy
    28 janvier 2018 / 14 h 09 min

    Coucou Jany tellement émouvantes ces photos! Le sujet est difficile chacun essaye de faire son choix en conscience afin de ne pas le regretter plus tard, trouver la bonne distance tout en étant très présent car c’est aussi ce qui leur permet de rester dans la vie et le désir. Je n’ai plus mes parents et ils me manquent…
    Tu ressembles à ta maman toute coquette! Bon dimanche

    • Jany
      Auteur
      28 janvier 2018 / 14 h 46 min

      Coucou Jocy !
      Tu as raison, nous faisons de notre mieux car nous savons qu’ils nous manquerons un jour .
      Je suis désolée pour toi .
      Merci pour ma maman et moi. Oui il y a de l’hérédité.
      Bel après midi à toi.
      Bisous !

  20. 28 janvier 2018 / 14 h 50 min

    Ce billet me ramène à un peu plus de 10 ans en arrière. Maman a développé une Parkinson raidissante Au début on a aménagé chez elle avec des aides qui passaient le matin et le soir, et une téléassistance car elle tombait souvent. Une nuit elle est tombée, elle a été interrogée par la téléassistance, mais pour ne pas déranger elle a dit que tout allait bien et elle est restée toute la nuit sur le carrelage (je pense que la personne qui lui a posé les questions à du le faire vite), donc au bout de quelques temps cette solution n’était plus valable, donc j’ai pris ma mère à la maison (pendant 18 mois) , mais je travaillais encore donc j’ai du prendre quelqu’un qui venait passer la journée avec elle, et son état a empiré, et j’avais des difficultés à faire face à mon travail, les soins à maman, qui était devenue très dépendante. Il a fallu aller vers la maison de retraire médicalisée où elle est restée un an jour pour jour. Elle est partie le jour de mes 60 ans (bel anniversaire) Beaucoup de regrets, de culpabilité mais que faire …………………..on fait au mieux ……..

  21. Françoise
    28 janvier 2018 / 15 h 07 min

    J’ai la chance d’avoir également mes parents 88 et 87 ans , en pleine forme .Mais je pense souvent à l’avenir et cela m’angoisse; Un jour ,une décision devra être prise et j’espère faire le bon choix. En attendant nous les entourons de tout notre amour et notre attention .
    Merci pour ce beau témoignage Jany

  22. Jany
    Auteur
    28 janvier 2018 / 15 h 53 min

    Coucou Marie Claude !
    De durs moments que tu as passé aussi .
    Pourtant tu as tout fait pour elle et tu n’as rien à te reprocher.
    C’est énorme.
    Merci pour ton témoignage.
    Bel après midi.
    Des bisous !

  23. 28 janvier 2018 / 16 h 03 min

    CC ma copine,

    Tu sais que j’ai perdu mon papa il y a 3 ans et que nous avons été obligé de le placer, je fut la période la plus difficile de ma vie car j’ai longtemps culpabilisée mais il ne pouvait vraiment plus rester seul avec sa maladie et sa tête qui lui jouais des tours, c’est vraiment un casse tête et un crève cœur pour nous les enfants, mon papa n’est plus là mais je me demande quelquefois s’il était resté avec nous ou chez lui es-ce qu’il aurait vécu plus longtemps, de toute façon quand on travaille on a pas vraiment le choix car même si on prends nos parents à la maison il resteront seuls la journée? Il n’y a pas de solution miracle, j’espère que cette assistance sera bien pour ta belle mère?
    Bon dimanche et gros bisous
    PS je pense que l’on peut parler de nous tiens à cœur sur le blog!

    • Jany
      Auteur
      28 janvier 2018 / 16 h 51 min

      Coucou copine !
      Et oui je sais pour ton papa .
      En travaillant on ne fait pas ce qu’on veut et même ce n’est pas évident de garder quelqu’un qui est malade et qui n’a plus ses facultés mentales à la maison.
      On est bloqué.
      Il faut donc d’autres alternatives.
      Nous verons ???
      Merci et belle soirée.
      Bisous !

  24. Tania
    28 janvier 2018 / 16 h 55 min

    Chère Jany, quel article formidable et si touchant. Tes parents sont magnifiques et tu as bien de la chance de les avoir tous les deux .Mon Papa est décédé il y a 20 ans , aux suites d’une longue maladie, ma Maman ne s’en est jamais vraiment remise.Sans avouer sa peine, elle s’est interdit bien des plaisirs. Celui de continuer à être coquette, celui de danser , celui de refaire sa vie . Nous habitons habitons ma sœur, mes enfants et moi à quelques centaines de mètres les uns des autres.C’ est merveilleux pour elle, Maman en convient,vous nous voyons tous les jours.Elle ne se sent pas seule entre ses petits enfants et arrières petits enfants. Elle est par contre devenue hyper active, épuisante lol . Randonnée, Cinéma, Gym 4fois par semaine, et une” thache” incroyable. Voilà, idem pour ma belle mère 6 enfants dont 5 garçons qui la couvent comme elle a fait avec eux toute sa vie. Bon courage pour ta belle mère. Gros bisous Jany . Tania

    • Jany
      Auteur
      28 janvier 2018 / 17 h 07 min

      Coucou Tania !
      C’est super d’avoir une maman active et bon signe.
      Et elle vous a tous autour c’est merveilleux.
      Pareil pour ta belle maman.
      Quand ils sont entourés je pense qu’ils sont d’avantage motivés.
      Merci pour tes encouragements. Nous trouverons la meilleure solution je pense .
      Belle soirée.
      Bisous !

  25. Stéphanie
    28 janvier 2018 / 17 h 02 min

    Bonjour Jany
    Tu as raison c’est tellement important de faire la vue douce à nos parents qui la plupart du temps ont consacré leur vie à nous aimer et nous choyer.
    J’ai perdu mon papa il y a 7 ans et le père de ma fille la même semaine. Mon chéri a perdu son père avant Noël et on se dit qu’on a peut-être pas passé assez de temps avec eux, pas assez parlé non plus de leur jeunesse, des souvenirs et de l’histoire familiale qui intéresse aussi les petits enfants. Ma
    mère a 75 ans et reste coquette alerte et moderne. C’est rassurant qu’elle puisse rester chez elle. Je ne connaissais pas ce système mais maintenant je sais qu’il existe. Je te souhaite de trouver la bonne réponse pour ceux que tu aimes. Belle fin de week-end.

    • Jany
      Auteur
      28 janvier 2018 / 17 h 14 min

      Coucou Stéphanie !
      Je vois que tu as eu ton lot de chagrin.
      Préserve bien ta maman et c’est super qu’elle soit coquette et dynamique mais elle est jeune encore.
      Mes enfants ont souvent écouté les histoires anciennes que contait ma maman.
      On les connait par cœur mème.
      Idem pour ma belle maman qui est très bavarde.
      On fera pour le mieux pour eux .
      Merci ma belle.
      Bonne soirée.
      Bisous !

  26. 28 janvier 2018 / 18 h 48 min

    Mes parents sont décédés mais ils avaient eu la bonne idée d’acheter un appartement dans ma résidence, l’étage en dessous ! Donc, quand ils sont arrivés à un âge certain, ce fut plus facile de m’occuper d’eux. Cependant, je me souviens que je m’épuisais en angoisses et inquiétudes car ils ont du avoir de multiples hospitalisations.
    Je crois que jamais je n’aurais pu décider de les mettre en maison de retraite.

    • Jany
      Auteur
      28 janvier 2018 / 20 h 30 min

      Coucou Sophie !
      Tout d’abord merci car il est toujours difficile comme quelques unes d’entre vous de parler de ses parents qui ne sont plus . Mais s’ils habitaient tout près c’était certainement plus rassurant ce qui n’empêche nullement l’inquiétude que l’on a pour eux quand ils sont malades.
      Et effectivement la maison de retraite quand ce n’est pas leur choix nous rebute.
      Du coup ça pose souvent un réel problème de conscience.
      Merci beaucoup pour ton témoignage.
      Bonne soirée.
      Bisous !

  27. 28 janvier 2018 / 19 h 48 min

    Bonjour Jany
    tu parles d’un sujet qui nous concerne tous et toutes, la preuve tous ces témoignages !
    Nous aussi avons encore trois mamies, l’une en Allemagne qui vit encore seule malgré ses 97 ans ! Une autre à Marseille, 92 ans et elle aussi encore indépendante. Une belle-maman, 93 ans, qui est dans une résidence, mais par sa propre volonté ne pouvant plus rester seule et ne voulant pas quitter sa région.
    Il n’est pas évident de gérer la vieillesse, dans le respect et pour assurer le confort. Et finalement, notre vieillesse arrivera aussi et après ?
    Bonne semaine

    • Jany
      Auteur
      28 janvier 2018 / 20 h 37 min

      Coucou les filles !
      Effectivement nous sommes encore nombreux et tant mieux quelque part à connaître ce problème.
      Tant qu’ils sont autonomes c’est un vrai bonheur. Et vos mamans en sont donc un bel exemple.
      Après ça devient plus compliqué et difficile à gérer oui.
      Mais comment vieillerons nous? Je préfère encore l’occulter.
      Merci pour votre témoignage.
      Belle soirée et bonne semaine !

  28. 28 janvier 2018 / 21 h 01 min

    Bonjour,
    Ton article est magnifique tellement émouvant . Cela a fait remonter tant de souvenirs. J’en ai encore les larmes aux yeux. Profite de chaque moment et prouve leurs ton amour bisous

    • Jany
      Auteur
      28 janvier 2018 / 21 h 23 min

      Coucou Brigitte !
      je suis désolée , ce n’était pas mon but .
      Mais je comprends que quand on a perdu ses parents , le fait d’en parler reste toujours émouvant .
      J’essaie d’en profiter quand je le peux et de les aider du mieux possible . Ils le méritent ils ont tant fait pour nous .
      Merci Brigitte .
      Belle soirée,
      Bisous !

  29. 28 janvier 2018 / 22 h 39 min

    Bonsoir Jany,
    Je viens de lire ce bel article (superbes photos et très émouvant) et tous ces témoignages.
    Je suis en plein dans la situation que tu évoques: mes parents ont respectivement 86 et 89 ans et je suis fille unique donc j’essaie d’être le plus présente possible. Ils sont encore chez eux, mon papa autonome, ma maman un peu moins car elle a eu un AVC il y a quelques années…
    Je vais les voir de plus en plus souvent (tous les soirs après le boulot et comme ils se couchent tard, jl m’arrive même parfois de passer après les évènements où je suis invitée pour le blog.)
    Ils sont encore “bien” mentalement malgré les petits oublis parfois mais ce qui m’est le pus difficile c’est de voir les réactions excessives ma maman dont le caractère est de plus en plus difficile (avec moi, avec ses petites filles et y compris avec son mari). C’est usant et comme elle est dépressive, si on lui répond un peu vertement, elle peut fondre en larmes et on culpabilise du coup…
    Pas simple tout ça.
    J’ignore comment je serai au même âge mais je répète toujours à mes filles de ne pas hésiter le moment venu à me “remonter un peu les bretelles” si elles se rendent compte que j’exagère…
    En attendant, je vais essayer de ne pas penser à tout ça car c’est un sujet qui m’angoisse.
    Bonne soirée !

    • Jany
      Auteur
      28 janvier 2018 / 23 h 02 min

      Coucou Béatrice !
      Je vois qu’on a tous plus ou moins les mêmes problèmes.
      En vieillissant les parents ont parfois des attitudes bizarres.
      Il m’arrive encore malheureusement de m’accrocher aussi avec eux car ils ne reconnaissent pas toujours ce que l’on fait .
      Et comme je suis un peu explosive et impulsive je réagis et je culpabise après.
      Pas évident ! Et pareil que toi je dis à mes enfants je ne veux pas vieillir comme ça. Pourvu que je parte avant .
      Mais on ne choisit pas et pourtant je tiens à la vie et je pense qu’on s’y accroche malgré tout.
      La vieillesse me fait peur . J’avoue.
      Merci d’évoquer aussi ces problèmes de communication qui devient parfois difficile même si on les aime .
      De toute façon on fera toijours le maximum pour les garder le plus longtemps possible car ce sont nos racines qui partiront avec eux et c’est terriblement douloureux d’y penser.
      Bonne nuit ma belle.
      Bisous !

  30. Marie-Claude Juban
    28 janvier 2018 / 22 h 45 min

    Quelle chance ! Je me sens si seule… J’aimerais tant m’occuper d’eux. Le cancer a décimé nos deux familles et mon tour arrive déjà. Je voudrais voir vieillir mes filles et grandir mes pitchounes adorés. Alors je me bats avec l’énergie du désespoir. Pardon de vider ainsi mon sac sans retenue. Mais c’est parfois difficile de garder la tête haute.

    • Jany
      Auteur
      28 janvier 2018 / 23 h 09 min

      Bonsoir Marie-claude ! Bienvenue ici .
      Je suis désolée que cet article évoque pour vous autant de chagrin .
      Vous faites bien de vous laisser aller .
      Ce blog est fait de convivialité et pour une fois le sujet n’est pas léger et superficiel mais profond.
      J’espère bien que vous vous battrez et gagnerez ce combat cette fois pour vous et votre famille.
      Je vous envoie toutes mes ondes positives même si je ne vous connais pas car votre histoire me touche beaucoup.
      Bien à vous .
      A bientôt j’espère !

  31. Soizic
    28 janvier 2018 / 23 h 11 min

    Bonsoir Jany
    Merci pour ce sujet abordé avec délicatesse. Tous ces témoignages confirment que nous sommes préoccupées par la bonne décision concernant nos parents âgés.
    Ma mère de 92ans est chez elle, malgré une santé fragile, avec des aides à domicile.
    Je suis convaincue qu’il faut les maintenir le plus longtemps possible dans leur environnement qui les rassure et dans lequel ils ont leurs habitudes.
    Vous avez une très belle famille. Merci d’avoir partagé vos belles photos familiales.
    Soizic.

    • Jany
      Auteur
      28 janvier 2018 / 23 h 29 min

      Bonsoir Soizic !
      Je suis tout à fait d’accord avec vous pour tâcher de les garder chez eux .
      Ce qui n’est pas toujours évident dans certains cas .
      Merci à vous pour votre témoignage.
      Longue vie à votre maman car même fragiles ils s’accrochent je le vois pour les miens et c’est bien !
      Bonne nuit !

  32. 29 janvier 2018 / 8 h 01 min

    Coucou Jany
    Pas facile en effet ces situations où nous n’avons pas envie de mettre nos parents en maison de retraite
    Ma belle mère, 86 ans, est tombée avant noël et a eu le bassin fracture
    Elle est rentrée chez elle la semaine dernière en mettant en place des personnes qui l’aident au quotidien…
    Bisous et bon courage

    • Jany
      Auteur
      29 janvier 2018 / 10 h 44 min

      Coucou Mag ,
      Et oui, je vois que nous sommes encore nombreux à être confrontés à ce souci , car après un certain âge quand on a la chance d’avoir encore nos parents, ils sont âgés et fragiles .
      Merci ma copine .
      Bonne journée et gros bisous .

  33. Iva
    29 janvier 2018 / 10 h 42 min

    Bonjour Jany
    C’est un sujet douloureux qui me concerne hélas en ce moment.Mon père est décédé en 2017,après un AVC,il a vécu 6 mois
    paraplégique à l’hopital.Je ne savais pas que la fin de vie pouvait être aussi longue et horrible.J’ai passé 6 mois à faire mon possible et à pleurer.Je vivais comme un zombie,mon mari et ma fille souffraient aussi,ma mère est anéantie depuis sa mort,elle est dépressive et nous ne savons plus que faire.Je suis fille unique ,je m’occupe de son ménage et de tout ce qui est administratif.
    Elle a 81 ans,est encore valide malgré de nombreuses maladies liées à l’age mais tellement fatiguée et malheureuse malgré les antidépresseurs.Je vis au jour le jour avec l’angoisse du lendemain.
    Ta famille est très belle,profite de ce bonheur d’avoir encore tes parents.
    Bisous

    • Jany
      Auteur
      29 janvier 2018 / 10 h 56 min

      Coucou Iva !
      Je constate au fil de tous vos témoignages, que chacune a son lot de peine et de tracas .
      Nous arrivons à un âge où le souci des parents qui sont âgés et malades est permanent .
      Nous les regrettons ou les regreterons quand ils s’en vont , il faut donc faire le maximum quand ils sont là .
      Tu l’as fait pour ton papa, et je vois que tu es très inquiète pour ta maman .
      Nous le sommes tous pour nos proches.
      Courage ma belle .
      Je t’embrasse , merci pour ton témoignage .
      Bisous !

  34. Joséphine
    29 janvier 2018 / 14 h 46 min

    Bonjour Jany,
    Ce sujet est bien sûr très touchant .
    Tant que les parents ont toutes leurs facultés, on peut penser à des solutions .
    Mon frère et moi avions mis en place le bracelet électronique. Mais elle le quittait et le perdait .
    Dans le cas part de la maladie d ‘ Alzheimer, il y a un moment où il faut dépasser la culpabilité ressentie et les placer en maison spécialisée.
    On a attendu le plus longtemps possible . Mon frère surtout ne pouvait s ‘ y résoudre jusqu ‘ au jour où quelqu un nous a appelés : 4 heures du matin . Elle était en bas de son immeuble …..
    Je comprends que ton mari hésite. Pas facile en tant que fils unique .
    Bon après midi Jany

    • Jany
      Auteur
      29 janvier 2018 / 14 h 56 min

      Coucou ma Joséphine.
      Bien sûr qu’avec cette maladie on a plus le choix . C’est une évidence mème si c’est très douloureux pour vous .
      Mais vous l’entourez de beaucoup d’amour je le vois sur tes photos.
      On ne peut faire plus . La dégénérescence mentale est la pire des choses . Et c’est ce que craint mon mari et ce que nous redoutons tous.
      Je vous souhaite beaucoup de courage.
      Gros bisous ma douce !
      Merci pour ton témoignage.
      Bel après midi !

  35. Béac49
    29 janvier 2018 / 15 h 04 min

    Coucou ma Jany
    Moi j’ai encore la chance d’avoir mes parents qui ont 81 et 80 ans et qui sont
    encore bien valides mais comme tu dis tout peu basculer du jour au lendemain.
    Nous allons faire tout notre possible, avec mes sœurs et mon frère, pour qu’ils
    restent un maximum chez eux avec des aides et des solutions comme par exemple
    GROUPAMA.
    Ma belle-mère qui est très âgée et pas en bonne santé, est en maison
    de retraite, pas le choix malheureusement, nous l’avons fait rapatriée dans notre ville, elle était
    à 600 km de nous, seule dans sa ville, cette maison de retraite est très bien, très propre, il y a un cuisinier qui fait des repas frais et bons, chaque jour, il y a des animations, des spectacles… etc, nous pouvons la voir toutes les semaines.
    Nous avons de la chance d’avoir un très bon établissement comme celui-ci car c’est loin d’être le cas partout.
    Ce n’est pas facile de vieillir, il faut absolument faire le maximum pour qu’ils soient bien et heureux jusqu’au bout de leur vie….
    Gros bisous ma Belle

    • Jany
      Auteur
      29 janvier 2018 / 15 h 28 min

      Coucou ma Béa
      Tant mieux si tes parents sont en forme et je te souhaite qu’ils le restent le plus longtemps possible.
      Mais comme tu dis il vaut toujours mieux prévoir. Tout peut basculer dans la vie hélas.
      Pour ta belle maman si c’était la seule solution et qu’elle y est bien c’est parfait .
      Merci pour ton témoignage.
      Gros bisous.
      Bonne soirée ma chérie !

  36. Philippe Hats
    29 janvier 2018 / 15 h 34 min

    Bonjour Jany
    Ma maman est âgée de 97 ans et elle commence à avoir quelques soucis de mémoire. Elle vit seule, à Lyon, mais une personne vient tous les deux jours lui faire son ménage 2 heures et lui tenir compagnie. Elle cuisine, enfin un peu, car elle ne mange plus beaucoup et nous l’avons équipée d’un bracelet où les secours sont déclenchés si elle appuie sur l’alarme. De plus, elle a un téléphone portable (quand elle sort) qui déclenche lui aussi les secours automatiquement si cet appareil est objet d’une subite secousse du à une chute. Tout cela fonctionne avec un abonnement mensuel.
    Pour faire ces courses, mon frère descend du Jura tous les 15 jours, le week-end, pour l’emmener au supermarché, aux marchés et lui tenir compagnie pendant 3 jours. Le reste du temps, si elle a besoin, s’il fait beau temps, elle va chercher son pain et va aussi à la bibliothèque tranquillement.
    Ces problèmes de mémoires commencent à nous soucier un peu et mon frère (qui vient de prendre une grande maison de plein pied) va peut être la prendre avec lui et ils redescendront toutes les 2 semaines pour faire son marché, avec ses producteurs qu’elle a toujours connus et se retrouver pendant le week-end dans son intérieur. Cela lui évitera de se couper de tout ce qu’elle a vécu pendant les 35 dernières années où elle a vécue seule.
    Elle se plaint de solitude mais ne veux pas aller en maison de retraite, où elle ne serait plus seule. Nous avons bien compris qu’elle aimerait que l’un de nous vienne, à Lyon, chez elle. Elle nous le dit que c’est si bien quand, avec mon frère, nous nous rencontrons dans le Lyonnais. Je parle de nous (mon frère et moi) car nous sommes retraités, je ne parle pas de mes sœurs qui, elles, sont encore en activités !
    Tu vois Jany, il n’est pas facile de satisfaire tout le monde, tout le temps. Il faut faire au mieux pour éviter les contraintes pour certains et les commentaires désobligeants des autres !
    Bon courage pour essayer de trouver une solution, la moins mauvaise possible.
    Très bel article, plein de sensibilité et de tendresse, tout à ton image Jany.
    Bisous

    • Jany
      Auteur
      29 janvier 2018 / 18 h 34 min

      Coucou Philippe !
      Merci à toi pour ton témoignage.
      Ta maman est encore bien valide c’est déjà ça.
      Après évidemment l’éloignement et la solitude sont des problèmes pour elle et pour vous .
      Pas facile de trouver le bon compromis.
      Mais déjà si elle accepte d’aller vivre avec ton frère c’est rassurant. De plus vous faites des aller retour pour qu’elle garde ses habitudes. Quel dévouement.
      Vous n’avez vraiment rien à vous reprocher.
      Mais on a qu’une maman et je comprends tout ça. …
      Merci pour tes encouragements. On fera pour le mieux.
      Belle soirée.
      Bises !

  37. Sandrine
    30 janvier 2018 / 8 h 38 min

    Bonjour jany
    Merci pour cet article si touchant. Effectivement nous savons maintenant pourquoi tu es si coquette ! Ta maman est une très belle dame !
    C’est un sujet qui nous interpelle toutes car un jour ou l’autre nous serons confrontées à ce problème. Pour le moment ma maman est en excellente santé et autonome et j’avoue que ça m’angoisse quand je pense qu’un jour ça pourrait changer … d’autant plus que je suis loin …
    on verra bien le moment venu mais en attendant je profite d’elle et je prie que ça dure ! Bonne journée jany ☀️

    • Jany
      Auteur
      30 janvier 2018 / 8 h 59 min

      Coucou Sandrine .
      Oui ma maman ne sort presque plus et pourtant elle reste coquette encore .
      Merci pour elle .
      Profite bien de la tienne si elle est en forme . Tu as de la chance .
      Belle journée.
      Bisous !

  38. Sisi
    30 janvier 2018 / 9 h 27 min

    C’est avec une larme au coin de l’oeil que j’ai lu votre article
    Très bel hommage
    Merci de continuer votre blog car c’est toujours un plaisir de vous lire et de partager
    Bisous janv

    • Jany
      Auteur
      30 janvier 2018 / 9 h 58 min

      Bonjour Sisi et bienvenue sur la page des commentaires. Je ne pense pas avoir déjà échangé avec vous .
      Je suis désolée de vous avoir rendue triste .
      J’ai du évoquer des souvenirs douloureux.
      Merci d’apprécier mon blog .
      Ce sont des gentillesses comme ça qui me motivent .
      Belle journée !
      Bisous à vous.

  39. 30 janvier 2018 / 22 h 34 min

    Mais quelle chance vous avez, il ne me reste que ma maman 89 ans
    La photo ou vous êtes tous est absolument superbe
    Bisous

    • Jany
      Auteur
      30 janvier 2018 / 23 h 14 min

      Coucou Sylvie !
      Oui on a de la chance mais beaucoup de soucis aussi.
      Merci et prends bien soin de ta maman.
      Bisous !

  40. Laurène
    31 janvier 2018 / 10 h 28 min

    Coucou ma Jany !
    Très émue de te lire tu t’en doutes, et de voir ces belles photos de famille si émouvantes et ta jolie maman.
    J’ai perdu mon papa que j’adorais il y a 15 ans et ma maman a tout fait pour le maintenir à domicile, jusqu’à son dernier souffle, c’est une battante. Elle a 87 ans, souffre de Parkinson et la mémoire lui joue de vilains tours, elle marche à petits pas, mais de façon autonome et elle vit chez elle et souhaite y rester. Ma sœur, jeune retraitée (infirmière) est revenue de la Réunion où elle était partie vivre près d’un de ses enfants pour s’en occuper. J’habite à trois heures de route, encore deux ados à la maison, je dois dire que je ne la remercierai jamais assez. Je suis le plus présente possible et ce qui est super c’est que nous nous aimons par dessus tout, ce qui rend les choses tellement plus faciles. Mes trois frères sont plus distants, chacun pour différentes raisons et font ce qu’ils peuvent. Ma maman n’est pas exigente, elle vient d’une famille très nombreuses, elle est très généreuse, ne se plaint pas et dit souvent qu’elle prend chaque jour qui vient comme un cadeau, elle se dit en sursis.
    Comme ton mari, le mien est fils unique. Plus de 600 kms le séparent de ses parents, mais la distance n’est rien par rapport à ce qu’ils nous font vivre depuis des années déjà, tant ils sont inaptes au bonheur, mais ça c’est une autre histoire… Je pense que l’on vieillit comme l’on a vécu. Mon mari est un gentil fils et fera ce qu’il faut, mais nous redoutons encore plus ce moment, au vu du contexte.
    J’espère que la solution que vous avez choisie sera satisfaisante le plus longtemps possible.
    Je t’embrasse fort !

    • Jany
      Auteur
      31 janvier 2018 / 11 h 58 min

      Coucou ma Laurène !
      Comme moi tu as la chance d’avoir ta soeur pour ta maman qui m’aide bien .
      Après chacun a des situations différentes.
      Ce n’est jamais facile .
      Bon courage .
      On fera au mieux comme tous.
      Gros bisous.
      Merci pour ton témoignage.
      Belle journée.
      A bientôt.

  41. Juliette
    31 janvier 2018 / 13 h 17 min

    Coucou Jany,
    Très joli reportage! En ce qui me concerne, je suis désormais “orpheline” puisque ma maman est morte dans un accident d’avion à 56 ans et mon père, parti à 78 ans avec un infarctus… Il me reste quand même 7 frères et une sœur, autant de beaux frères et belles sœurs, une kyrielle de neveux et nièces et une complicité familiale extrêmement forte qui cimente tout ça. Alors mes parents me manquent souvent mais ils nous ont tant laissé d’eux mêmes à travers cette grande famille qu’on arrive toujours à les retrouver un peu quelque part.
    Tes photos sont magnifiques et tes parents aussi!! 🙂 Embrasse les pour moi.
    Bises
    Juliette

    • Jany
      Auteur
      31 janvier 2018 / 13 h 39 min

      Coucou Juliette !
      Tu as une belle famille en effet .
      Tu as perdu ta maman très tôt et ça a du beaucoup te manquer .
      Mais si les bons souvenirs perdurent c’est déjà du bonheur . Et cet entourage bien soudé doit beaucoup t’aider.
      Merci pour ce témoignage touchant.
      Et pour ma famille.
      Bel après midi.
      Bises !

  42. 15 février 2018 / 19 h 57 min

    coucou du bord de mer!

    vaste sujet de l’amour et de la sérénité surtout lorsque l’on vieillit…..
    j’ai la chance d’avoir des parents jeunes 73 ans , nous avons 20 ans d’écart avec mes deux parents mais à l’époque c’était comme cela, et on faisait sa vie ensemble, comme c’est le cas pour les miens.
    mes parents sont encore e pleine forme physique, intellectuelle, c’est important, vont en vacances, mon père marche tous les jours et tous les deux sont des passionnés de botaniques et de montagne!bizarrement même si j’habite dans la même ville, je ne l’ai voit pas “vieux” car ils sont tjrs actifs, nous avons parfois parler du future mais mes parents resteront chez eux , avec des moyens mis a leurs dispositions, garde malade ou autres possibililités….les personnes d’un certains âges d’aujourd hui et celles d hier ne sont plus dans le même état d’esprit” veulent profiter de la vie jusqu’au bout, même s’il faut marcher avec une canne ou prendre un traitement, l’endroit de vie est important et rester dans un cadre de vie que l’on connait est déterminant , d’après mon amie qui est aussi médecin…..
    ma grand-mère nous a quittés en mai à 97 ans et n ‘a jamais connu les maisons de retraite, car depuis 4 ans elle vivait chez ma tante, sa fille, elle y est restait heureuse et entourée des siens, mais ma grand-mère qui était comme ma mère me disait souvent lorsque nous étions seules toutes les deux, combien c’était dur de vieillir car me disait -elle , tes amies sont parties aussi, tes parents..;c’est un nouvel espace de temps a s’approprier de nouveau, comme une seconde vie ou plus..et ça lorsque l on est pas dans ces derniers moments de vie, ce n ‘est pas simple à comprendre et ça fiche la trouille, en tout cas pour moi….
    en france, contrairement aux pays latins, la question de savoir comment tu vas vieillir et le cadre de vie ne se posent pas , car tes enfants prennent en charge leurs aînés, avec un studio ou un endroit qui leur est dédié….souvent aussi des grands appartements ou chacun à sa chambre….
    aujourd hui on vit une grande individualité, et le paradoxe de vieillir, et de pouvoir encore faire des choses et de se mouvoir jusqu à la fin de sa vie….et c en ‘est pas tjrs simple d’allier les deux…..car on a encore 20 ans dans la tête, c’est le corps qui subit les métaphorses les plus importantes , pas le cerveau…..
    tes parents sont trop choux tous les deux, maman coquette, j’adore ce genre de couple, ensemble et unis, complices …..

    • Jany
      Auteur
      15 février 2018 / 21 h 20 min

      Coucou Linne et bienvenue sur mon blog !
      Vaste sujet que la vieillesse.
      Tu as de la chance d’avoir tes parents encore jeunes et en pleine forme .
      Après c’est plus compliqué. Mais on essaie de trouver toujours les meilleures solutions pour eux .
      Merci pour ce témoignage posiif et agréable à lire.
      Belle soirée.
      Bises !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.