Browsing Tag

bagage de cabine

Voyages

Voyager léger, oh my god !

19 mars 2018

Quand les maris décident de voyager léger, ils réservent l’avion et uniquement des bagages de cabine !

Et bien oui pour la première fois je vais devoir composer pour quatres jours à Amsterdam, avec une valise de cabine .

 

Nous partons avec un couple d’amis qui se reconnaitront, et ayant réservé après eux, nous avons suivi le mouvement.

Il s’agit d’une de mes meilleures amies que certaines connaissent et avec qui je pars souvent, car nous nous entendons parfaitement bien surtout pour les bonnes rigolades.

 

Elle n’a qu’un défaut qui va très bien avec celui de mon homme, ce sont des « No Limit » (je les appelle comme ça car ils ne sont jamais rassasiés de visites et surtout dans les moindres détails)

Pour mon amie, ce sera surtout « jamais sans mon guide  » !

Pour revenir à la valise de cabine,  je m’en sers habituellement pour passer un week-end (2 jours) et pas trop loin .

Alors à des kilomètres de chez moi, pour quatre jours qui vont s’avérer plutôt frais, mais comment vais je faire ?

J’en ai déjà des angoisses !

Je l’avais bien choisie cette valise (Delsey) , récemment , à quatre roues pour les déplacements en train , ou autres c’est tellement plus pratique .

 

Mais j’en avais aussi une grosse rouge (Samsonite) et facilement reconnaissable dans les aéroports, que j’aurais pu emporter .

 

Je vous avais déjà parlé de mes tracas de préparatifs lors de mon départ en Namibie.

Alors mise devant le fait accompli et après avoir incendié mon mari (ce qui n’a servi qu’à me défouler), je me suis mise en quête d’optimiser mes choix et d’être rationnelle et modérée, au lieu d’intempestive et excessive.

Ca n’a pas été chose facile , mais à moins de suivre les conseils de mon amie Corinne (le blog d’une Provinciale),

et de mettre un maximum de choses sur moi au risque de ressembler à un bonhomme Michelin, je ne voyais pas quoi faire.

le problème du « au cas où » revenait à chaque fois à mon esprit, il fallait que je me débarrasse de ce lutin qui me soufflait en permanence à l’oreille .

 Déjà, nous allons découvrir une ville , marcher beaucoup certainement, devoir se couvrir et se découvrir souvent, se déplacer à vélo, mais certainement pas faire un défilé de mode .

Donc abandonner l’idée de changer entièrement de tenue tous les jours ne fut pas le plus évident .

J’ai commencé à penser confortable, mais en restant élégante un minimum .

Pour commencer , des chaussures dans lesquelles on est à l’aise et avec lesquelles on peut marcher longtemps .

Mais cette paire ne fera peut être pas l’affaire pour les soirées où l’on se voudrait plus « chicos ».

Boots chics Caroll

Boots rock Cosmoparis

 

Déjà, l’idée d’utiliser une partie du bagage de mon mari (qui ne l’aura pas volé) me trotte dans l’esprit .

Ensuite je suis plus pantalons que robes en hiver , alors un bon jean boysfriend (Grain De malice), et un second pantalon plus chic, slim enduit noir (Lee cooper), devraient faire l’affaire.

 

C’est sur les hauts qu’il faudra jouer pour varier les plaisirs .

 

J’ai choisi des basiques blancs (Mango et Zara) et la chemise en jean( Pimkie) et un collier qui pourra agrémenter le tout !( zara)

Ne pas oublier 2 pulls chauds

 

Là j’ai pris un noir (Pimkie) et un rouge orangé ( Grain de Malice)

Des étoles ou écharpes (Grain de malice) et gants (La maison Fabre)  voire même un bonnet

qui donneront des touches colorées et me réchaufferont si besoin.

 

Un manteau ou plutôt veste que je mettrai pour partir (le manteau n’est peut être pas une idée géniale si on veut pédaler un peu ).

 

veste à capuche Gérard Darel (ancienne co)

 

 

Je n’oublierai pas de glisser un petit parapluie car je n’emporte pas de vêtement étanche.

J’opterai pour ma trousse de toilette souple, (pas de vanity), réalisée l’an dernier sur commande par Magali

(le fil d’olympe)

Quelques bijoux basiques et assez discrets sans lesquels je me sens dénudées !

 

C’est là que les échantillons ou les produits cosmétiques en petit format, prennent tout leur intérêt.

Et enfin il faut  bien choisir son sac à main (à bandoulière, ni trop petit , ni trop grand, ) mais j’en ai un spécial voyage, qui n’a aucune valeur, mais qui est très pratique avec une multitude de poches. Il est en toile, donc léger, et lavable . Il a déjà voyagé beaucoup sans faiblir !

 

Ah j’oubliais un pyjama, je ne dors pas toute nue surtout quand il ne fait pas si chaud, et quelques tee-shirts de rechange.

Mais me direz vous comment fais tu quand tu pars à moto ?

je ne pars à moto qu’aux beaux jours, et sauf bug de la météo, il fait suffisament chaud, les affaires sont plus légères,  2 saccoches et un top case contiennent plus qu’une petite valise . (Si, si je vous assure!)

Rappelez vous je vous l’avais expliqué ici .

Je vais donc tâcher de faire pour le mieux.

Je m’envole en fin de semaine, et je prévoirai comme d’habitude un petit récit en images, pour ceux et celles qui ne connaissent pas cette ville et qui le souhaitent.

 Je vous prierais donc d’être indulgentes sur mes looks qui ne seront pas le but des photos .

Je vous retrouve à mon retour !

Merci pour vos commentaires

je vous embrasse

A bientôt !