Browsing Tag

amsterdam

Voyages

Amsterdam, visite express !

9 avril 2018

Amsterdam, en 3 jours, c’est une visite express !

Nous avons donc essayé d’optimiser ce bref séjour et de voir l’essentiel, et le plus de choses possibles .

Autant vous dire que l’on a bien marché, et sans avoir mal aux pieds , donc chaussures bien choisies . Je vous avais montré ça avant mon départ. 

Après un départ à une heure plus que précoce pour moi (lévée 3h45, ça pique !), nous avons atterri à Amsterdam et avons regagné immédiatement la péniche sur laquelle nous avons dormi la première nuit.

Nous avons du commencer à tester notre anglais et malgrè les cours que j’ai commencé cette année, ce n’est pas gagné .

Mais les Hollandais sont accueillants, souriants, et prêts à vous rendre service et vous mettent tout de suite à l’aise

Nous avions décidé de visiter le musée Van Gogh dès notre arrivée .

 

Je le conseille vivement pour les amateurs de ce peintre .

On y retrouve le déroulement de sa courte vie (puisqu’il s’est donné la mort à 37ans dans un hôpital psychiatrique) , au travers de ses magnifiques toiles  .

A la sortie, après s’être réchauffés dans le café « Chez Chris », (le plus vieux café d’Amsterdam) nous avons fait un petit tour dans le quartier rouge , c’était quand même incontournable , et nous avons vu quelques poupées vivantes en vitrine .

C’est le quartier le plus ancien de la ville .

L’ambiance y est un peu glauque, surtout en soirée .

La couleur est annoncée d’emblée !

Et comme vous le savez leurs libertés sont plus grandes que les notres dans certains domaines .

Vous prendrez bien une petite chupa chups ?

 

Au niveau des repas , ce n’est pas le pays gastromique proprement dit, mais nous avons réussi à bien mangé, en cherchant bien avec l’aide du guide du routard .

Après une nuit de sommeil réparateur , nous avons quitté la péniche, pour aller déposer nos petits bagages à l’hôtel Inntel centre où nous avons dormi 2 nuits , au coeur de la ville .

Il y a des moments où je n’ai pas regretté ma petite valise .

Ensuite nous avons pris un bateau pour aller visiter le DNSM (les anciens docs, réamenagés)

Endroit plutôt désert, mais très atypique, quand on voit tous les containers convertis en habitations .

La grue comporte même 3 superbes chambres à prix exhorbitant pour une nuit .

 

Faut avoir vraiment envie de gaspiller de l’argent pour dormir là dedans ….

Par contre nous avons déjeuné dans un restaurant le PLLEK , fait de containers assemblés, avec une déco cosy et très originale . Nous avons bien mangé de surcroit . (je vous le recommande )

 

Concentrés sur l’apéritif !

Moment reposant et bien agréable !

L’après midi, direction le musée Heineken

 

Moi qui ne suis pas amatrice de bière j’avais peur de m’ennuyer un peu, mais après un début moyen, la visite devient ludique car agrémentée de multiples jeux .

Et comme nous sommes de grands enfants, nous ne les avons pas ratés .

 

Pour les connaisseurs !

La fabrique d’origine est magnifique .

 

J’y ai même apporté ma contribution !

 

Evidemment quand il y a des bêtises à faire , nous ne sommes jamais les dernières .

Mais vous n’avez pas encore vu le pire !

Le ridicule ne tue pas, tant que l’on s’amuse !

 

 

Pédaler, en chantant en hollandais, et en livrant des bières, fallait le faire . C’est fait!

Alors justement, en parlant de vélos, j’ai comme l’impression que les enfants apprennent à pédaler avant de savoir marcher dans ce pays .

C’est comme ça partout et même pire , et ils ont parait il des pistes cyclables que l’on confond avec les routes, du coup, on ne sait plus ou marcher, de peur de se faire renverser par un vélo.

Ils vont à une allure folle , sans casque, avec leurs enfants dessus. les radars ne doivent pas être pour eux si toute fois il y en a …..

Tellement impressionnés nous ne nous sommes pas risqués à monter dessus sans connaitre la ville . (Pourtant nous sommes assez téméraires , si si je vous le dit !)

Tout au long de nos trois journées nous avons marchés dans la ville ou au bord des canaux pour admirer les architetures tellement différentes des nôtre et des monuments au charme certain .

On peut remarquer hélas que beaucoup de façades penchent du côté où elles tomberont, car avec l’humidité due aux canaux, les sols sont mouvants et cette ville tend à disparaitre un jour .

Le blason de la ville est représenté par 3 croix, dont la signification est contreversée , je ne me prononcerais donc pas .

Les voici

Je vous mettrais quelques photos de nos détours, afin de vous faire admirer cette cité .

Comme vous le constatez , le soleil n’était pas de la partie , et il y faisait froid .

Certains quartiers sont déserts, d’autres grouillent de monde .

La Gare

Certains vivent dans leur péniche à l’année .

La plupart des fenêtres n’ont pas de rideaux, car evidemment les rayons de soleil n’étant pas éblouissants , on laisse entrer la clarté .

Le tramway a été notre moyen de déplacement pas mal employé  quand nous étions trop fatigués .

J’aurais beaucoup de photos à vous montrer mais il vaut mieux carrément y aller si ça vous tente .

Le samedi nous avons fait la marché aux fleurs , et vu d’innombrables tulipes de toutes les couleurs .

C’est l’une de mes fleurs préferées.

Orange bien sûr !

Il s’en est suivi d’une balade en bateau sur les canaux.

Et en fin d’après midi le soleil est arrivé , oh joie ! (Ma connole cache bien sa joie d’ailleurs )

Nous en avons profité un peu. (En bons marseillais nous étions en manque )

Nous n’avons pas jugé utile de visiter la maison d’Anne Franck, car énormément de monde dans un endroit exigu .

Mais nous l’avons vue de l’extérieur .

Nous sommes aussi passés devant les musées de » La tulipe », » Du fromage » , sans nous y attarder .

Nous avons terminé notre séjour dans un restaurant typiquement hollandais, et je vous rassure nous avons piqué les bières de nos hommes pour la photo , et ne vous fiez pas aux apparences nous n’avons abusé de rien !

Et pour vous montrer que j’ai fait des efforts de toilette le soir , je vous ai fais une photo dans l’hotel.

Nous n’avons pas pu aller voir le fameux parc aux tulipes de Keukenhof, celles ci ayant subi les dégats dus au gel  . C’est un de nos regrets .

J’espère que cet avant goût d’Amsterdam vous aura plu, si vous comptez y aller .

Merci pour vos commentaires

je vous embrasse

A bientôt !

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

Voyages

Voyager léger, oh my god !

19 mars 2018

Quand les maris décident de voyager léger, ils réservent l’avion et uniquement des bagages de cabine !

Et bien oui pour la première fois je vais devoir composer pour quatres jours à Amsterdam, avec une valise de cabine .

 

Nous partons avec un couple d’amis qui se reconnaitront, et ayant réservé après eux, nous avons suivi le mouvement.

Il s’agit d’une de mes meilleures amies que certaines connaissent et avec qui je pars souvent, car nous nous entendons parfaitement bien surtout pour les bonnes rigolades.

 

Elle n’a qu’un défaut qui va très bien avec celui de mon homme, ce sont des « No Limit » (je les appelle comme ça car ils ne sont jamais rassasiés de visites et surtout dans les moindres détails)

Pour mon amie, ce sera surtout « jamais sans mon guide  » !

Pour revenir à la valise de cabine,  je m’en sers habituellement pour passer un week-end (2 jours) et pas trop loin .

Alors à des kilomètres de chez moi, pour quatre jours qui vont s’avérer plutôt frais, mais comment vais je faire ?

J’en ai déjà des angoisses !

Je l’avais bien choisie cette valise (Delsey) , récemment , à quatre roues pour les déplacements en train , ou autres c’est tellement plus pratique .

 

Mais j’en avais aussi une grosse rouge (Samsonite) et facilement reconnaissable dans les aéroports, que j’aurais pu emporter .

 

Je vous avais déjà parlé de mes tracas de préparatifs lors de mon départ en Namibie.

Alors mise devant le fait accompli et après avoir incendié mon mari (ce qui n’a servi qu’à me défouler), je me suis mise en quête d’optimiser mes choix et d’être rationnelle et modérée, au lieu d’intempestive et excessive.

Ca n’a pas été chose facile , mais à moins de suivre les conseils de mon amie Corinne (le blog d’une Provinciale),

et de mettre un maximum de choses sur moi au risque de ressembler à un bonhomme Michelin, je ne voyais pas quoi faire.

le problème du « au cas où » revenait à chaque fois à mon esprit, il fallait que je me débarrasse de ce lutin qui me soufflait en permanence à l’oreille .

 Déjà, nous allons découvrir une ville , marcher beaucoup certainement, devoir se couvrir et se découvrir souvent, se déplacer à vélo, mais certainement pas faire un défilé de mode .

Donc abandonner l’idée de changer entièrement de tenue tous les jours ne fut pas le plus évident .

J’ai commencé à penser confortable, mais en restant élégante un minimum .

Pour commencer , des chaussures dans lesquelles on est à l’aise et avec lesquelles on peut marcher longtemps .

Mais cette paire ne fera peut être pas l’affaire pour les soirées où l’on se voudrait plus « chicos ».

Boots chics Caroll

Boots rock Cosmoparis

 

Déjà, l’idée d’utiliser une partie du bagage de mon mari (qui ne l’aura pas volé) me trotte dans l’esprit .

Ensuite je suis plus pantalons que robes en hiver , alors un bon jean boysfriend (Grain De malice), et un second pantalon plus chic, slim enduit noir (Lee cooper), devraient faire l’affaire.

 

C’est sur les hauts qu’il faudra jouer pour varier les plaisirs .

 

J’ai choisi des basiques blancs (Mango et Zara) et la chemise en jean( Pimkie) et un collier qui pourra agrémenter le tout !( zara)

Ne pas oublier 2 pulls chauds

 

Là j’ai pris un noir (Pimkie) et un rouge orangé ( Grain de Malice)

Des étoles ou écharpes (Grain de malice) et gants (La maison Fabre)  voire même un bonnet

qui donneront des touches colorées et me réchaufferont si besoin.

 

Un manteau ou plutôt veste que je mettrai pour partir (le manteau n’est peut être pas une idée géniale si on veut pédaler un peu ).

 

veste à capuche Gérard Darel (ancienne co)

 

 

Je n’oublierai pas de glisser un petit parapluie car je n’emporte pas de vêtement étanche.

J’opterai pour ma trousse de toilette souple, (pas de vanity), réalisée l’an dernier sur commande par Magali

(le fil d’olympe)

Quelques bijoux basiques et assez discrets sans lesquels je me sens dénudées !

 

C’est là que les échantillons ou les produits cosmétiques en petit format, prennent tout leur intérêt.

Et enfin il faut  bien choisir son sac à main (à bandoulière, ni trop petit , ni trop grand, ) mais j’en ai un spécial voyage, qui n’a aucune valeur, mais qui est très pratique avec une multitude de poches. Il est en toile, donc léger, et lavable . Il a déjà voyagé beaucoup sans faiblir !

 

Ah j’oubliais un pyjama, je ne dors pas toute nue surtout quand il ne fait pas si chaud, et quelques tee-shirts de rechange.

Mais me direz vous comment fais tu quand tu pars à moto ?

je ne pars à moto qu’aux beaux jours, et sauf bug de la météo, il fait suffisament chaud, les affaires sont plus légères,  2 saccoches et un top case contiennent plus qu’une petite valise . (Si, si je vous assure!)

Rappelez vous je vous l’avais expliqué ici .

Je vais donc tâcher de faire pour le mieux.

Je m’envole en fin de semaine, et je prévoirai comme d’habitude un petit récit en images, pour ceux et celles qui ne connaissent pas cette ville et qui le souhaitent.

 Je vous prierais donc d’être indulgentes sur mes looks qui ne seront pas le but des photos .

Je vous retrouve à mon retour !

Merci pour vos commentaires

je vous embrasse

A bientôt !